Pose

TECHNIQUE DE POSE (Pavages et Dallages)

 

POSE SUR SABLE

C’est le procédé généralement employé pour toutes les circulations pour piétons. Il consiste à intercaler un lit de 3 à 5 cm de sable entre le sol et la dalle.

Sur gazon, pour permettre le passage des instruments aratoires et de la tondeuse notamment, le niveau supérieur du dallage doit arriver entre 1/2 et 2 cm en dessous de la surface de la pelouse. Creuser le sol en tenant compte de cet impératif. Après nivellement et damege de la terre, pour éviter des affaissements ultérieurs, mettre la couche de sable, puis poser soigneusement chaque dalle.

POSE SUR MORTIER

Cette technique assure une grande stabilité. Si elle est obligatoire pour les chemins de roulement, elle est recommandée pour les terrasses et les salles de repos. Le lit de mortier (chape) doit avoir de 7 à 10 cm quant aux dalles, cette base stable permet de réduire leur épaisseur de 3 à 4 cm.

Pour les appareillages, lorsque celles-ci sont disposées à la fois à plat et sur chant, le travail est plus délicat.

JOINTOIEMENT

Il est possible de cimenter les joints afin d’assurer une plus grande rigidité à l’ensemble et permettre un entretien plus facile. Dans ce cas, l’écartement des dalles est de 1 cm maximum, afin de réduire la surface cimentée. Par contre pour les pas japonais, il est préférable de gazonner. En conséquence, la largeur des joints doit varier de 0,5 à 5 cm au maximum, afin de créer une certaine irrégularité.

Nous nous conseillons d’utiliser le VDW 800. (produit « prêt à l’emploi » à base de résine), son utilisation est facile. La mise en œuvre rapide.